Finissons-en avec les commentaires sur le poids.

« T’as dont bien maigri. »


« C’est fou comme tu as fondu. »


« Ça te va bien ta perte de poids. »


« Tes vêtements te vont mieux. »


« Il va falloir que tu me donnes tes trucs pour maigrir. »


C’est tellement fréquent d’entendre une personne en féliciter une autre suite à une perte de poids. C’est un geste souvent applaudit et admiré par les autres, alors que ça ne devrait pas l’être.



Même si à première vue ces remarques semblent positives et encourageantes, c’est lorsqu’on creuse un peu qu’on se rend compte bien vite de l’impact que peuvent avoir ces paroles. Complimenter quelqu’un parce qu’il ou elle a maigri, ça veut aussi dire indirectement :


-D’encourager le fait qu’une personne mince est plus belle ou a plus de valeur qu’une personne plus corpulente ou avec plus de formes ;


-Maintenir le stéréotype bien implanté dans notre société actuelle qu’il faut avoir une shape précise pour être «normal» ou pour fitter dans les standards de beauté ;


-Que de perdre du poids veut nécessaire dire être mieux dans sa peau/ être plus confiant(e)/ être plus attirant/attirante



Au-delà de ça, commenter le poids peut avoir bien des répercussions sur la personne concernée. On ne connaît pas toujours la cause de la perte de poids et c’est l’une des raisons pour lesquelles il faut s’abstenir de passer des commentaires à ce sujet. Ce peut être dû à des émotions négatives comme le stress, la déprime, la tristesse, à une maladie dont on ne connaît pas l’existence, à un trouble alimentaire, à une obsession à vouloir être toujours plus mince et j’en passe. En complimentant la perte de poids, on peut rendre la personne concernée anxieuse de reprendre du poids de peur d’être jugée ou de se sentir moins « beau ou belle» et ça peut devenir très malsain. Associer une personne à sa perte de poids peut lui mettre énormément de pression sur les épaules à ne pas regagner le poids perdu parce que « ça lui va tellement bien d’être mince ». Cet homme que vous avez complimenté ce matin parce qu’il avait « perdu sa bédaine » ira peut-être s’entraîner de façon démesurée s’il mange du dessert par peur de reprendre du poids. Votre collègue dont la perte de poids a été fulgurante sautera peut-être un repas ou ira peut-être même jusqu’à se faire vomir parce qu’il ou elle a été félicité(e) toute la journée d’avoir autant maigri. Votre frère qui a fait ce fameux régime et qui a tant perdu de poids, mais qui l’a repris quelques semaines plus tard, se sentira peut-être obligé de se justifier lors de votre prochaine rencontre et aura peut-être même de la difficulté à revoir sa famille/ amis par la suite par peur de devoir aborder le sujet et d’être jugé. N’oublions jamais que les mots prononcés peuvent avoir une bien plus grande portée que l’on ne le croit.



Bref, bien que certaines pertes de poids soient toute à fait désirées et réalisées de façon saine et équilibrée, on ne peut pas se permettre de les commenter, peu importe les circonstances. Si les gens concernés ont envie de vous en parler, ceux-ci le feront d’eux-même. Parler de poids peut rendre mal à l’aise et avoir des répercussions néfastes à plusieurs égards. Cessons d’entretenir des préjugés, des stéréotypes et l’idée que de maigrir est toujours quelque chose de positif. En 2020, le health at every size est de mise. Valorisons les commentaires positifs sans connotation au poids. Il y a tellement de façons de complimenter une personne, de lui dire « qu’elle nous inspire», «qu’elle rayonne », «qu’elle a l’air bien », «qu’elle a une belle énergie», que les compliments relevant du poids ne devraient plus exister. Aimons-nous comme nous sommes et améliorons nos habitudes de vie, sur le plan physique, alimentaire et psychologique dans le but de se sentir bien avec nous-même et de célébrer le fait de pouvoir manger une variété d’aliments, de bouger, de prendre l’air et surtout, de se faire plaisir de temps à autre, tout simplement.


Anne-Sophie



280 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout